Généralités sur la gestion de la charge

La gestion de la charge veille à ce que la puissance disponible soit répartie au mieux entre plusieurs bornes de recharge

En général, la gestion de la charge est utilisée pour réguler l’appel de puissance élevé théoriquement possible de l’installation (toutes bornes de recharge). La puissance maximale théorique se réfère ici à la puissance qui serait sollicitée si toutes les bornes de recharge se chargeaient simultanément à la puissance maximale. On parle dans ce cas de simultanéité avec un facteur 1. Cependant, un facteur de simultanéité de 0,42 à 0,13 est réaliste en fonction du nombre de bornes de recharge. Cela signifie qu’au maximum 42% à 13% des bornes de recharge sont chargées avec une puissance maximale [1]. Grâce à la gestion de la charge, une puissance adaptée aux autres consommateurs d’énergie de l’immeuble (p. ex. pompe à chaleur) est ainsi répartie sur les bornes de recharge (soit de manière statique, soit de manière dynamique). Cela permet de ne pas surcharger le raccordement du bâtiment. 

Selon les prescriptions d’entreprise de l’Association des entreprises électriques suisses (AES), une gestion de la charge est recommandée à partir de plusieurs bornes de recharge par point de raccordement domestique. Les différents gestionnaires de réseau de distribution peuvent appliquer des règles distinctes à cet égard. 

Le tableau suivant de l'AES donne un aperçu compact du thème de la gestion de la charge :

 

Source du tableau: AES / VSE, Manuel Infrastructure de recharge pour l’électromobilité

 

 Sources: 

[1]   Cahier technique SIA 2060

Icon-Print

Fermer
S
M
L